lundi 28 avril 2014

La Cigale - Nantes

Dernièrement j'ai eu la chance de gagner un concours Douce France! Le gain était un super shooting photo de 20 recettes avec un chef et un photographe (je vous raconterai dans un autre article). La veille du jour J j'ai également été invité à dîner à La Cigale à Nantes. Habitant dans la région, je connais ce restaurant très connu juste de nom mais c'est la première fois que j'y "goûtais"

La Cigale est une l'oeuvre de l'architecte-céramiste nantais Emile Libaudière, inaugurée en 1895. En 1964, la Brasserie est classée Monument Historique par arrêté ministériel et curieux paradoxe, transformée en self-service au gré d'un changement de propriétaire. En 1982 après une complète rénovation, La Cigale retrouve son bar, son décor de 1900 et l'esprit des grandes brasserie du 19ème.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser les prix sont abordables (28€ le menu le soir, plat à la carte entre 15 et 20€) par contre, malgré les 3 services c'est souvent complet!! Il faut mieux réserver une bonne semaine à l'avance.
Après nous avoir installé, on est venu rapidement nous donner les cartes et prendre notre commande. Moi et la personne de Douce France avons choisit un plat et un dessert à la carte. Pour faire patienter, on vous apporte du pain (délicieux) avec une mini botte de beurre(salé of course). Avec ce petit pain beurre, retour en enfance assuré ;-) L'attente n'a pas été longue pour avoir le plat.

Nage d'écrevisses et petits légumes 

Pour le plat nous avons opté toutes les deux pour un des plats du jour : "nage d'écrevisses et petits légumes". Il y avait 12 queues d'écrevisse avec carotte, choux fleur, brocolis et une sorte de bisque délicieuse que nous avons goulûment saucée ;-) C'était le premier soir où le plat était proposé alors après la dégustation le chef est venu nous demander ce que nous en pensions. Notre seule remarque : le serveur nous avait dit que les écrevisses étaient décortiquées alors qu'il restait les queues, ce n'est pas grave sauf que du coup on s'est fait avoir sur la première bouchée ^^.

Pavé Graslin 

Pour la suite, nous avons joué les gourmandes avec un dessert au chocolat. Pour mon "accompagnatrice" : profiteroles avec une petite saucière de chocolat que le serveur verse partiellement ou totalement selon qu'on aime "un peu", "passionnément" ou "à la folie" le chocolat. Moi j'ai pu dégusté un "pavé Graslin", un délicieux entremet aux 3 chocolats (Valrhona) sur un croustillant et recouvert d'un chocolat au lait aux noisettes, comme un gros rocher Suchard,... dessert à tomber!

Je me suis RÉGALÉE! C'est sur j'y retournerai! J'ai ensuite passé une très bonne nuit dans un hôtel pas très loin avant d'attaquer ma journée photo-recette, à suivre!

1 commentaire:

  1. Rien qu'à voir les photos, on en a l'eau à la bouche!

    RépondreSupprimer