dimanche 13 octobre 2019

Kig ha farz - Le pot au feu breton!

Enfin! J'ai enfin réalisé le fameux kig ha farz! Il s'agit d'un pot au feu à la bretonne que l'on sert avec du farz (blanc ou noir ou les deux) et une compoté d'oignons appelée lipig. La semaine dernière, j'ai donc passé l'après midi avec une amie à cuisiner ce "petit" plat à savourer en famille! Pour la recette on a globalement suivi la recette de Bernard. Elle est très bien détaillée, je ne peux que vous la conseiller!


Pour 6 à 8 personnes: 
Pot au feu : 1 jarret de bœuf d'environ 450 g, 1 palette de porc demi-sel d'environ 700 g, 3 poireaux, 6 carottes, 1/2 chou blanc, 5 navets, 6 pommes de terre, 1 oignon piqué de 2 clous de girofle, 1 cc rase de gros sel
Lipig: 6 oignons, 150 g de beurre demi-sel, 1 cc de sel 
Far noir: 250 g de farine de blé noir, 1 œuf, 75 de beurre, 300 ml de bouillon de cuisson, 200 ml de lait demi-écrémé, 1/2 cuillerée à café de sel + 1 sac à farz

Petit résumé du timing :
- 1 h de cuisson pour la viande
- ajouter les légumes sauf le blanc de poireau puis 2 h de cuisson
- pendant ce temps préparation du lipig avec 1 h de cuisson environ
- préparation du farz, ajout dans le bouillon avec les blancs de poireau puis 1 h de cuisson
- ajouter les pommes de terre, poursuivre encore 1 h de cuisson

  • Enlever le maximum de gras dans la palette de porc. Déposer la viande dans une grande marmite et verser de l’eau jusqu’à un peu plus de la moitié de la capacité de la marmite. Chauffer la marmite sur feu fort. Avec une écumoire, débarrasser la mousse qui se forme en surface.
  • Pendant ce temps, préparer les légumes. Couper et laver les poireaux. Séparer le blanc du vert des poireaux. Ficeler les blancs ensemble et les fanes ensemble également. Éplucher les carottes et les navets. 
  • Au bout d’une heure, ajouter le chou vert entier et tous les légumes sauf les blancs de poireaux. Piquer un oignon avec deux clous de girofle. Et l’ajouter dans le bouillon. Couvrir et laisser cuire sur le feu pendant deux heures (avant d’ajouter le sac de farz).
  • Préparer pendant ce temps le lipig qui prend à peu près une heure. Éplucher et couper en petits morceaux les oignons. Mettre le beurre dans une large poêle et le faire cuire sur feu doux pour le faire fondre parfaitement. Ajouter les oignons puis laisser cuire doucement en raclant doucement et régulièrement le fond pour éviter que les oignons ne collent. Les oignons vont doucement mais sûrement caraméliser. 
  • Quand le lipig est presque terminé, enlever les "yeux" de graisse dans le bouillon. Si la viande a bien été dégraissée il n'y aura pas beaucoup de gras à enlever.
  • Préparer maintenant le farz. Mettre la farine de blé noir dans un saladier, ajouter l’oeuf et le sel puis le lait et petit à petit le bouillon. Verser la pâte dans un sac à farz. Bien ficeler le sac et le mettre dans le bouillon.

  • En même temps que le sac, ajouter les blancs de poireaux. Laisser cuire deux heures de plus.
  • Une heure avant de servir le « kig ha farz » ajouter les pommes de terre épluchées non coupées.
  • Poursuivre la cuisson encore une heure avec les pommes de terre. 
Après cette journée de travail, il ne vous reste plus qu'à savourer ce délicieux kig ha farz! Pour cela on se sert un morceau de tout : bœuf, porc, tous les légumes. On coupe en tranches ou on émiette le farz pour le servir avec le reste. Enfin on arrose le tout du lipig!


Avec le bouillon vous pouvez faire du bouillon aux vermicelles! S'il vous reste des légumes, mixez les en potage! Pour les restes de viandes, hachez la, elle sera parfaite en parmentier!

vendredi 11 octobre 2019

Riz grillé aux épices & aux oeufs

Une autre recette sympathique dénichée dans le livre zéro gaspi, zéros déchets! Ce plat est parfait quand le frigo est vide mais que vous voulez un plat complet et savoureux! Un plat végétarien qui plaira aux grands comme aux petits!

Pour 4 personnes (2 dans le livre!)
1 cc de graines de fenouil, 1 cc de graines de cumin, 1 cc de curcuma en poudre, 150 g de riz basmati, 6 œufs, 6 brins de coriandre fraîche ou 2 cs de coriandre séchée, 50 g de beurre, 1 cc de sésame doré, fleur de sel

  • Dans une poêle anti-adhérente de 26 cm de diamètre, faire torréfier les graines de fenouil et de cumin et le curcuma à sec. Mélanger avec une cuillère en bois.
  • Ajouter le riz basmati, une pincée de sel et 40 cl d'eau. Mélanger, couvrir et faire cuire 10 min. Le riz doit avoir absorbé tout le liquide.
  • Pendant ce temps casser les œufs dans un bol en essayant de garder les jaunes intactes. Effeuiller et hacher la coriandre. Faire fondre le beurre.
  • Avec le manche de la cuillère en bois, faire une 15aines de petits trous dans le riz cuit et y verser du beurre fondu.
  • Baisser le feu,  parsemer de sésame doré. Verser les œufs délicatement sur le riz en les répartissant. Couvrir et laisser cuire 4 à 5 min jusqu'à ce que le blanc soit bien cuit, les jaunes coulants et le dessous du riz croustillant.
  • Parsemer de coriandre et servir aussitôt.
Un petit conseil du livre que j'ai bien aimé : servir à coté un bol de fèves grillées salée. J'ai fait cuire les miennes dans de l'eau bouillante avant de les faire revenir dans du beurre ;-)



vendredi 4 octobre 2019

Marbré cacao-vanille & son glaçage croustillant - [Zéro gaspi Zéro déchets]


Depuis un moment déjà la Dey family essaye de réduire ses déchets et le gaspillage. Des petits gestes simples dans la vie de tous les jours mais qui contribuent à minima à réduire la production mondiale de déchets et à lutter contre le gaspillage. On dit non merci au sachet de la baguette du boulanger car on vient avec notre sac (offert par la boulangerie à Noël!), on apporte nos sacs en tissu lorsque l’on achète des fruits & légumes, les tubes de dentifrice on les choisit sans carton, on achète en vrac (par ici par exemple)... Nous ne sommes pas parfait, loin de là mais on essaye de s'améliorer tous les jours.


Il y a quelques jours j'ai reçu un exemplaire de "Zéro gaspi, zéro déchets". Un livre de Tiphaine Campet, une journaliste et auteure culinaire, en partenariat avec Day by day qui est un réseau d'épicerie 100 % vrac. Ce livre est un manifeste gourmand pour une consommation au quotidien sans emballage superflu pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Tiphaine Campet a créé une cinquantaine de recettes conçues à partir de produits de l'enseigne Day by day.


Le livre commence par nous donner des astuces pour recycler des contenants et bien conserver nos aliments pour éviter le gaspillage. La seconde partie détaille tous les ingrédients que l'on peut trouver en vrac en donnant des astuces ou des conseils d'utilisation comme pour les farines atypiques (coco, de châtaignes...). Ils sont regroupés en famille (farines, graines...) et pour chaque famille on propose des recettes.

C'est dans la famille Sucres, thés & cafés que j'ai trouvé cette recette de marbré. Je l'ai légèrement customisé avec un glaçage chocolat & noix (achetés en vrac ;-)

Pour 10/12 personnes : 175 g de beurre doux, 375 g de sucre (j'ai mis 250!), 2 gros œufs, 18 cl de crème liquide, 275 g de farine T70, 4 g de sel, 5 g de levure, 25 g de cacao non sucré, fève tonka ou vanille en poudre

Pour le glaçage : +/- 100 g de chocolat noir, 10 cerneaux de noix
  • Préchauffer le four à 150°C.
  • Faire fondre le beurre et le fouetter vigoureusement avec le sucre. Incorporer les œufs un à un en continuant à fouetter.
  • Mélanger la farine avec le sel et la levure puis l'incorporer petit à petit au mélange précédent en fouettant jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène.
  • Séparer la pâte en 2 dans 2 récipients différents. Dans le premier ajouter la fève tonka râpée ou la vanille et bien mélanger. Dans le second incorporer le cacao.
  • Beurrer et fariner le moule si celui-ci n'est pas en silicone puis verser les pâtes en alternance. Commencer par celle au chocolat, elle est plus lourde et à tendance à tomber au fond. J'ai fait 4 couches : choco/vanille/choco/vanille.
  • Enfourner 1h15 à 1h30. Laisser refroidir avant de démouler.
  • Pour le glaçage : faire fondre au bain marie le chocolat. Y ajouter les noix concassées et verser le tout sur le dessus du gâteau. Laisser durcir avant de découper en tranches!


Pour la farine, de la T65 ou T80 feront aussi l'affaire et elles sont plus faciles à trouver ;-) Vous n'avez pas de noix? noisettes, amandes... faites en fonction de vos placards! Pour les 18 cl de crème liquide, j'ai mis un fond de lait de coco qui me restait, ça évite de le perdre ;-) et j'ai complété avec la crème liquide.
Ce cake, bien emballé, se conserve plusieurs jours sans soucis.

mardi 1 octobre 2019

Poivrons marinés à la mozzarella - Ottolenghi

Afin d'attaquer les courges & les poires, on finit les derniers légumes d'été! Mon dernier panier de légumes comprenait de beaux poivrons rouges allongés comme des piments géants! J'en ai mis quelques uns dans une ratatouille confite au four et puis avec les autres j'ai réalisé cette recette d'Ottolenghi. Il s'agit de poivrons rôtis au four et mis directement à mariner dans un mélange d'huile d'olive et d'herbes aromatiques, un délice!

Pour préparer ces poivrons 2 options : les cuire entier mais vous aurez les graines dans votre assiette ou bien les fendre en 2, enlever les pépins et cuire les moitiés de poivron. A vous de voir :-)

Pour 6 personnes (en entrée) :
6 poivrons "romano", 8 cl d'huile d'olive, 2,5 cs de coriandre ciselée, 2,5 cs de persil ciselé, 1 gousse d'ail, 3 cs de vinaigre de cidre, sel et poivre, roquette ou mâche pour servir, 200 g de mozzarella
  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Disposer les poivrons (entiers ou coupés en 2 et épépinés) dans un plat à four et les arroser de 2 cs d'huile d'olive, saler et poivrer. Mélanger et laisser cuire 12 à 15 min.
  • Pendant ce temps préparer la marinade en mélangeant 8 cl d'huile d'olive avec la coriandre ciselée et l'ail haché. Assaisonner généreusement.
  • Sortir les poivrons du four et les disposer directement dans un récipient avec la marinade. Couvrir et laisser refroidir à température ambiante au moins 2 h.
  • Disposer les poivrons et la roquette ou mâche dans un plat et les arroser de marinade. Couper la mozzarella en morceaux et les répartir sur les poivrons. Parsemer le tout de persil ciselé.
On peut déguster ces poivrons en entrée ou bien dans une salade, ou avec des pommes de terres tièdes! Ils se gardent très bien plusieurs jours au frais. S'il vous en reste vous pouvez les finir dans un cake salé, une poêlée....

mercredi 25 septembre 2019

Poulet à l'aigre douce, vermicelles de riz & poivrons

Pour varier un peu des pâtes classiques, j'ai acheté du vermicelles de riz. C'est simple à utiliser et ça change! En faisant un tri dans mes placards j'ai également retrouvé de la sauce aigre douce, parfait pour se faire un petit plat rapide simple aux saveurs asiatiques!


Pour 4 personnes : 2 nids de vermicelles de riz, 350 g d'aiguillettes de poulet, 1 poivron, 4 beaux champignons, 1 petit oignon, 3 cs de sauce aigre douce, sel, poivre, huile d'olive, coriandre séchée ou fraîche


  • Faire bouillir de l'eau. La verser sur les nids de vermicelles et laisser 4 min (à adapter selon la marque). Égoutter et réserver.
  • Émincer le poivron, les champignons et l'oignon. Les faire revenir dans un filet d'huile d'olive quelques minutes jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Ajouter le poulet, couvrir et laisser cuire une 6 à 8 min en remuant régulièrement pour bien cuire le poulet. 
  • Ajouter la sauce aigre douce et le vermicelle. Saler, poivrer et poursuivre 2 min la cuisson en remuant.
  • Servir au saupoudrant de coriandre fraîche émincée ou séchées.
On peut remplacer les vermicelles de riz par des nouilles aux œufs, ou bien des pâtes classiques. pour une note croquante, ajouter des noix de cajou! Je ne voulais pas un "plat en sauce" mais si vous voulez cuire votre poulet dans une sauce, ajouter du lait de coco!


mardi 17 septembre 2019

Muffins aux mûres d'Ottolenghi

Dimanche dernier lors d'une balade, nous avons à nouveau fait le plein de mûres sauvages à travers notre campagne. Aussitôt rentrée avant de m'attaquer au déjeuner; j'ai préparé ces muffins afin d'avoir un goûter maison à emporter pour la balade à vélo de l'après midi! Oui nous sommes de grands sportifs ah ah!



Je me suis inspirée de la recette des muffins façon crumble aux myrtilles d'Ottolenghi (Le Cookbook) en remplaçant les myrtilles par des mûres et sans le crumble. 

Pour 12 énormes muffins ou 24 normaux comme sur mes photos :
540 g de farine, 5 cc de levure chimique, 1/2 cc de sel, 2 œufs, 340 g de sucre (300 pour moi), 140 g de beurre doux, 38 cl de lait, le zeste d'un citron, 1 pomme pelée et coupée en dés, 200 g de mûres fraîches (400 ici ;-))

  • Préchauffer le four à 170°C.
  • Mélanger dans un saladier la farine, la levure chimique et le sel. Réserver.
  • Dans un second saladier mélanger les œufs, le sucre et le beurre fondu avec une fourchette. Ajouter le lait et le zeste de citron en continuant à mélanger puis incorporer délicatement les fruits (en gardant quelques mûres pour la déco).
  • Ajouter les ingrédients secs et mélanger à la fourchette grossièrement, il doit rester des morceaux (c'est ça le secret de la texture des muffins!).
  • Remplir les caissettes y enfoncer légèrement quelques mûres sur le dessus puis faire cuire 25 min (30/35 si gros muffins).
  • Laisser reposer quelques minutes puis démouler les muffins.


Moelleux & fruités, ils sont à déguster à tout moment et partout! Ils se conservent très bien plusieurs jours. Vous pouvez aussi en congeler pour avoir une gourmandise à porter de main!

vendredi 13 septembre 2019

Couscous de poisson, courgette & carotte

Il y a quelques jours le temps est devenu plus frais alors j'ai eu envie d'un petit plat mijoté coloré et parfumé. En feuilletant mes livres de cuisine, notamment celui du cook expert je suis tombée sur une recette de couscous avec des légumes d'été et je venais juste d'acheter de la semoule aux épices, parfait comme accompagnement pour ce plat ensoleillé!

J'ai réalisé cette recette au cook expert en suivant plus ou moins la recette mais vous pouvez procéder de même dans une cocotte ou une mijoteuse!

Pour 4 personnes : 4 filets de poisson blanc (ici surgelés), huile d'olive, 1 échalote, 250 g de carottes, 250 g de courgettes, 1 petite boite de pois chiche, 2 cs de ras-el-hanout en poudre, 1 cc de curcuma en poudre, 1 dose de safran, bouillon de poisson (ou eau par défaut), sel, poivre, 1 poignée de raisins secs, semoule pour accompagner (ici aux épices douces)


  • Peler les carottes puis les couper en 2 ou 4 selon la taille puis en tronçons. Laver la courgette et la couper en cubes. Égoutter les pois chiches.
  • Éplucher et émincer l'échalote. La faire rissoler dans un filet d'huile d'olive avec le programme EXPERT - rissolage - 1m30s. (ou quelques minutes dans une cocotte en remuant de temps en temps).
  • Ajouter les légumes, les pois chiche, les épices, poivre et sel puis recouvrir de bouillon ou d'eau. Lancer le programme CUISSON - mijotage - 20* min (ou 20 min dans une cocotte).
  • Au bout de 20 min, ajouter les raisins secs aux légumes. Mettre la "grille" du panier vapeur (sans le panier!) dans la cuve du robot y déposer le poisson et relancer le programme CUISSON - mijotage - 20* min en retournant le poisson à mi cuisson. Cela va permettre de cuire le poisson à la vapeur tout en continuant la cuisson des légumes (pour la cuisson dans une cocotte, déposer les filets de poisson directement dans la cocotte).
  • Servir avec de la semoule nature ou aux épices ;-)

Ce plat peut être préparé en avance et réchauffé. Vous pouvez remplacer le poisson par du poulet si vous préférez en adaptant la cuisson ou en faisant revenir les dés de poulet avec l'échalote.

* la cuisson 20 + 20 min va dépendre de votre poisson. Ici il s'agissait de pavés de poisson assez épais et congelés. Pour du poisson frais il faudra plutôt faire 30 + 10 ou 35 + 5 si vous aimez le poisson nacré. Il faut juste environ 40 min au total pour bien cuire les légumes et notamment les carottes.

samedi 7 septembre 2019

Tarte rustique aux mûres

Au cours d'une balade dominicale en famille nous avons ramassé un peu plus d'un kilo de mûres! Une partie a été dégusté juste comme ça, une autre transformée en confiture et avec le reste j'ai réalisé une tarte rustique. De la pâte sablée, un peu de coulis, beaucoup de mûres, une tarte simple et rapide à réaliser qui ne nécessite même pas de moule à tarte ;-)

Pour 4 à 6 personnes (d'après la recette du livre tartes rustiques):
Pâte sablée : 250 g de farine, 125 g de beurre, 80 g de sucre, 1 jaune d’œuf, 3 cs d'eau, 1 pincée de sel (il va rester un peu de pâte)
Garniture : coulis de fruits rouges ou confitures, un peu de poudre d'amandes, environ 500 g de mûres, 20 g de sucre, 1 cs de maïzena, 1 cs de jus de citron


  • Mélanger la farine avec le beurre, le sucre et le sel jusqu'à obtention d'une texture sableuse. Ajouter le jaune et l'eau et bien amalgamer. Former une boule, filmer et placer au frais au moins 2h.
  • Mélanger 
  • Étaler la pâte sur du papier sulfurisé. Découper un cercle en vous aidant d'une grande assiette ou plat. Garder le surplus pour faire des petits sablés.
  • Étaler le coulis sur le fond de la tarte en laissant un bord de 3 à 4 cm environ. Saupoudrer de poudre d'amandes. Disposer les mûres dessus puis rabattre la pâte sur les fruits.
  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Faire glisser le papier cuisson sur une plaque de cuisson et enfourner 30 min. Déguster froid.
Vous pouvez la déguster nature, avec un peu de crème fouettée ou une boule de glace à la pistache!