mercredi 28 janvier 2015

Joues de porc confites au cidre

En regardant les carnets de Julie il y a 15 jours j'ai découvert cette recette. Je ne connaissais pas du tout ce morceau de viande et j'ai trouvé ça extra! Je n'ai pas eu de mal à en trouver (dans mon supermarché du coin) et je pense qu'on peut facilement en commander à son boucher. Il me semble que les joues de porc sont considérées comme un abat. La bonne nouvelle c'est que c'est également bon marché!

Ne connaissant pas du tout ce morceau, j'ai suivi la recette de Philippe et c'était topissime!
Pour 6/8 personnes : 1,5 kg de joues de porc (environ 2joues/ personne),  4 carottes, 2 poireaux (j'ai pas mis), 1 gros oignon, 2 échalotes, 2 gousses d’ail, 1 bouteille de cidre, 3cs de moutarde en grains, sel, poivre, 50 g de beurre 

  • Préchauffer le four à 150°. 
  • Faire chauffer le beurre dans une grande cocotte sur feu assez vif. Dès qu’il commence à crépiter, ajouter les joues (en deux fois car elles ne doivent pas être trop serrées pour bien rissoler) puis les saler. 
  • Pendant ce temps, émincer grossièrement les poireaux et les laver. Peler et émincer les carottes, les échalotes et les oignons. Écraser l’ail. 
  • Retirer les joues quand elles sont dorées et les remplacer par les légumes. Saler, remuer et laisser fondre en couvrant partiellement. Quand les légumes sont bien “tombés”, ajouter les joues, la moutarde, poivrer et remuer pour que la moutarde enrobe la viande. 
  • Ajouter alors le cidre, porter à frémissement et enfourner. Ne fermer pas complètement le couvercle de la cocotte pour que la sauce réduise un peu en cours de cuisson. Laisser cuire 2 h en remuant de temps en temps. 
  • Servir bien chaud avec des pâtes fraîches, des pommes de terre bouilles ou rôties, un gratin de chou-fleur etc.

Julie recommande de laisser le plat encore 1 h dans le four chaud et éteint sans l’avoir ouvert après la cuisson, les joues seront alors complètement confites.

La viande est super fondante, j'ai adoré!

mardi 27 janvier 2015

Galette charentaise

Samedi dernier avec My on s'est organisé un petit gouter. Elle avait en charge une salade de fruits au sirop de thé et moi un biscuit pour accompagner. Comme c'est le mois des galettes mais qu'il y en a marre de la frangipane j'ai testé la galette charentaise. Elle m'a fait pensé au palet breton mais en moins beurré. Pour la recette j'ai suivi celle de "Michelle" présentée dans l'émission de Julie Andrieu. J'ai juste divisé les quantité par 2.

Pour 8 personnes : 150 g de farine, 110 g de sucre, 60 g de beurre, 1 œuf, 1/2 sachet de levure chimique, 1 sachet de sucre vanillé, 1 petite pincée de fleur de sel, 1 cs de lait ​ 

  • Préchauffer le four ventilé à 230°.
  • Dans un plat verser la farine, le sucre, la levure, le sucre vanillé, le beurre mou, le sel et l'œuf. Mélangez le tout à la main (ou au robot...). Il faut que la pâte soit bien homogène.
  • Beurrez un moule à tarte (pas trop grand) et y étaler la pâte en trempant régulièrement vos doigts repliés dans la farine. Badigeonner de lait au pinceau pour faire dorer, décorer en faisant des croisillons à la fourchette et enfourner.
  • Laissez cuire 10 minutes. Démouler dès la sortie du four pour éviter que le gâteau ne colle. Server froid, en parts. 
Avec de la salade de fruits c'était top. Mais c'est aussi très bon nature, avec de la compote, de la crème anglaise... A vous de voir! Cette galette se conserve très bien quelques jours.

Cette recette enrichie également mon bilan des recettes de région ici.

jeudi 22 janvier 2015

Les ravioles de Louise au comté & persil

Le samedi c'est Julie! Enfin quand je peux ;-) Pendant les vacances de Noël, une des émissions se passaient dans le Vercors. Au menu poulet aux écrevisses, tarte aux noix et des ravioles, notamment les ravioles de Marie Louise. Ces ravioles m'ont rappelé les ravioles du Dauphiné et m'ont fait salivé! Une fois les ingrédients rassemblés je m'y suis mise, ce n'est pas dur mais il faut pas mal de temps devant soi! Un laminoire est aussi très utile....
 

Pour 3/4 personnes : 
Pâte : 2 œufs, 1cs de sel, 375g de farine, 1cs d’huile, 10 cl d'eau
Farce : 1 fromage blanc de chèvre égouttés (50 g) (j'ai mis un de vache), 125g de vieux comté râpé fin, à mixer jusqu’à obtenir de la poudre de comté, 1 jaune d’œuf, 1/2 botte de persil haché très fin
 
 
Pâte & farce
  • Dans un saladier mélanger la farine et le sel. Creuser un trou au centre et y ajouter les œufs battus, l'huile et l'eau puis pétrir. A la fin du pétrissage, la pâte reste un peu collante tout en se détachant du plat. La couvrir et la laisser reposer le temps de la préparation de la farce.
  • Emincer très finement le persil et le faire cuire dans du beurre jusqu’à ce qu’il change de couleur.
  • Mélanger le fromage blanc, le comté, le persil et le jaune d'œuf. Vérifier l'assaisonnement.

Préparation des ravioles
 
  • Etaler la pâte au rouleau ou au laminoire et découper de longues et minces bandes rectangulaires de 4 cm de large (une raviole est un carré de 2 cm environ).
  • Remplir une poche à douille de farce et en disposer des petits tas, tous les 2 cm. Prendre le coté haut du rectangle et le rabattre.
  • Appuyer fermement entre chaque tas pour souder la pâte. Passer un petit rouleau pour chasser l’air pour que la raviole ne se remplisse pas d’eau à la cuisson. A l’aide d’une roulette dentelée, enlever le surplus de pâte et marquer délicatement entre chaque tas pour que les ravioles se détachent facilement à la cuisson. 
  • Après avoir détaché les ravioles, les plonger dans un bouillon de poule préalablement porté à ébullition une minute, pas plus.  Dès qu’elles remontent à la surface, les égoutter et servir aussitôt.
 
On peut aussi les façonner et les congeler à plat sur une plaque. Une fois bien congeler les mettre dans un sachet de congélation. Pour les cuire 2/3 min suffisent. On peut les servir avec une viande, une sauce ou nature avec juste un peu de parmesan râpé ;-)

mercredi 21 janvier 2015

Saucisse lentilles

Décidémment les microbes s'acharnent sur moi... Me voilà clouée au lit avec la grippe et une sinusite en prime. Autant vous dire que mon activité préférée du moment c'est l'hibernation. Dans ces moments là j'apprécie d'avoir au congel de bons petits plats maisons qui avaient longtemps mijotés comme ces saucisses lentilles!

Pour 6 personnes : 6 saucisses fumées, 500g de lentilles, 2L de bouillon de légumes, 2 carottes, 100g de lardon, 1 oignon, 1 bouquet garni, 1 filet d'huile d'olive, 1 noix de beurre
 
  • Peler et émincer l'oignon. Peler les carottes et les couper en fines rondelles ou demies rondelles.
  • Dans une grande cocotte faire chauffer l'huile d'olive avec le beurre et y faire rissoler l'oignon. Ajouter les carottes puis les lentilles. Mélanger puis verser le bouillon de légumes et le bouquet garni, couvrir et laisser mijoter 30 min à feu doux en remuant de temps en temps.
  • Au bout de ces 30 min, ajouter les saucisses et poursuivre la cuisson 30 min à feu doux en remuant de temps en temps. Vérifier l'assaisonnement.
  • Servir bien chaud.
C'est bon et ça réchauffe! Si vous en avez beaucoup trop, vous pouvez en congeler sans soucis!

samedi 17 janvier 2015

Riz au lait praliné

J'adore le riz au lait et pourtant je n'en fais pas souvent. C'est dommage car c'est un dessert qui demande peu d'ingrédients et qui est très facile à réaliser! Quand j'étais petite chez mes parents, on en faisait un "repas" le dimanche soir avec un peu de compote... délicieux souvenir ;-) C'est un peu le dessert doudou de l'hiver quand il fait bien froid et gris!

Pour 8 pots : 1L de lait, 120g de riz rond, 140g de pâte de praliné (à défaut tablette pralinoise)
 
  • Rincer le riz à l'eau puis le faire cuire 3 min dans de l'eau bouillante. Egoutter.
  • Faire chauffer le lait avec la pâte de praliné et mélanger jusqu'à obtention d'une préparation homogène. Ajouter le riz puis laisser cuire 40min à semi couvert en remuant régulièrement.
  • Verser dans un plat et déguster tiède ou froid.
 
La pâte de praliné ou les tablettes pralinoise sont déjà bien sucrées il n'est donc pas nécessaire de rajouter du sucre.

jeudi 15 janvier 2015

Galette pomme poelée & compote pomme/rhubarbe

Voici une seconde recette de galette pour l'édition 2015 (la n°1 est ici). Celle-ci est 100% maison avec une pâte feuilletée maison, une compote pomme/rhubarbe maison avec de la rhubarbe du jardin et des pommes poêlées.
 
Pour 6 personnes :
Pâte feuilletée (il en faut que la moitié, le reste se congèle très bien) :  500g de farine, 300g de beurre, 25cl d'eau froide, 10gde sel
Garniture : environ 300g de compote pomme/rhubarbe, 2 grosses pommes, 2cs de sucre, 1 noix de beurre, 1 œuf pour la dorure, 1 fève!
 
 
Pâte feuilletée :
  • Mélanger la farine avec le sel et 50g de beurre puis l'eau. Pétrir jusqu'à obtention d'une boule de pâte homogène. Inciser le dessus au couteau en formant une croix assez profonde. Envelopper la pâte dans du film alimentaire et laisser reposer au frais 30 min minimum.
  • Étaler le beurre en un carré entre 2 films alimentaire et mettre au frais 30 min.
  • Disposer la boule de pâte sur un plan de travail fariné. Aplatir les 4 pointes de la boule et abaisser la pâte en respectant la forme de croix. Laisser le centre plus épais. Placer au centre le beurre.
  • Rabattre la pâte sur le beurre, en tirant un peu si nécessaire, pour envelopper totalement le beurre. Étaler la pâte pour former un rectangle.
  • Plier la pâte en 3, le rabat de droite en premier puis celui de gauche. Lui faire faire 1/4 de tour et l'étaler de nouveau en rectangle, puis plier en 3 (voici les 2 premiers tours). Mettre au frais  30 min.
  • Recommencer une fois cette opération ( 2 pliages en 3) pour ainsi atteindre 4 tours. Mettre au frais 30 min.
  • Faire une 3ème fois l'opération pour atteindre 6 tours et mettre au frais 1h avant utilisation.
 
Garniture :
  • Peler et épépiner les pommes et les couper en quartiers d'épaisseur moyenne.
  • Dans une poêle faire fondre le beurre et y déposer les quartiers de pomme. Saupoudrer de sucre et laisser dorer légèrement en mélangeant régulièrement.
  • Enlever de la poêle et laisser refroidir.
 
 
Montage :
  • Prélever la moitié de la pâte préparée et couper la en 2.
  • Au rouleau étaler finement un morceau en rond. Déposer le rond sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé et y répartir la compote puis les quartiers de pommes en laissant 1 cm sur les bords. Cacher la fève. Badigeonner les contours avec un peu d'eau.
  • Etaler finement l'autre morceau de pâte et le déposer sur la galette. Souder les bords en appuyant sur les bords avec la pointe d'un couteau ou le bout d'une fourchette.
  • Décorer la galette à l'aide d'un couteau. Battre l'œuf et en badigeonner le dessus de la galette. Mettre au frais 10 min puis recommencer avant de mettre au frais le temps de préchauffer le four.
  • Préchauffer le four à 200°C puis enfourner 30 min environ. Il faut que le dessus soit doré. Laisser refroidir sur une grille.
 
Je ne voulais pas une galette avec une "croûte épaisse" afin que l'on sente bien les fruits, j'ai donc étalé assez finement ma pâte.

mardi 13 janvier 2015

Panais rapés comme un coleslaw

Après mes panais rôtis, j'avais envie de tester le panais "cru". J'ai testé râpé façon coleslaw et c'était délicieux! Même couleur que le choux mais avec une saveur beaucoup plus douce et sucrée, les enfants devraient adorés!

Pour 2/3 personnes : 1 gros panais, 1 grosse carotte, 2cs de crème fraîche (ou fromage blanc), 1cs de mayonnaise, 1cc de vinaigre de cidre, sel, poivre, 1cs de raisins blonds secs

  • Peler et râper la carotte et le panais.
  • Mélanger la crème fraîche, la mayonnaise, le vinaigre, sel et poivre.
  • Dans un saladier mélanger la carotte et le panais râpés avec les raisins secs puis ajouter la sauce. Bien mélanger et garder au frais jusqu'à dégustation.

Mioummmmmm! C'est encore meilleur qu'avec le choux, j'ai adoré!

dimanche 11 janvier 2015

Panais rôtis au four

Pour changer un peu des légumes traditionnels de l'hiver : carotte, poireau... j'ai acheté des panais. En cherchant des recettes sur le net, je suis tombée sur la salade de Letitia. J'ai choisi de les servir en accompagnement d'une viande et j'ai un peu modifié la marinade car je n'avais plus de miel!
 
Le panais, d'une couleur blanc ivoire, a une forme proche de celle de la carotte, et un goût légèrement sucré.


Pour 4 personnes : 4 panais, 2cs d'huile d'olive, 2cs de sauce soja, 1cs de sauce soja sucrée, le jus d'un citron, sel, poivre

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Mélanger l'huile d'olive, les sauces soja et le jus de citron. Saler (légèrement) et poivrer.
  • Peler les panais et les couper en 6 ou 8 dans la longueur. Les mettre dans un plat et y verser la sauce. Bien mélanger afin que tous les morceaux de panais soient recouverts de sauce.
  • Enfourner 30 min en remuant régulièrement et si besoin couvrir d'un papier aluminium si ça dore trop vite.
  • Servir aussitôt.
Pour continuer dans le sucré/salé, j'ai servi ces panais avec du filet mignon au bacon & aux pruneaux.