jeudi 25 août 2016

Pain gourmand : mûre, coco & chocolat

Aujourd'hui c'était la reprise du travail. On essaye de reprendre vite le rythme, de se lever tôt (sans les cernes) et de prendre un bon p'tit dej pour tenir jusqu'à midi. En prévision de cette reprise j'ai donc réaliser en début de semaine un pain gourmand pour un p'tit dej gourmand et nourrissant! J'ai repris l'idée du pain cacao en changeant la garniture.
 
Pour un pain : 250 g de farine T65, 150 ml d'eau, 75 g de levain, 1 g de levure de boulanger fraîche, 4 g de sel, 30 g de coco en poudre, 50 g de mûres fraîches, 40 g de pépites de chocolat

  • Dans la cuve d'un robot, mettre tous les ingrédients sauf la coco, les mûres et les pépites de chocolat. Pétrir 3 min à vitesse lente puis 7 min à vitesse rapide. En fin de pétrissage ajouter la coco, les mûres et les pépites de chocolat.
  • Mettre le pâton fariné dans un saladier profond et fariné, couvrir d'un linge humide et laisser pousser 1h à 1h30 dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air.
  • Sortir le pâton, dégazer et façonner le pâton en un pain long. Le déposer sur la plaque du four farinée et laisser reposer à nouveau 1h à 1h30 dans un endroit tiède.
  • Préchauffer le four à 220°C, chaleur traditionnelle. Entailler le pain en losange et enfourner sans attendre, jeter un peu d'eau sur la lèchefrite puis refermer la porte.
  • Laisser cuire 30/35 min, sans ouvrir le four.
  • Laisser le pain refroidir sur une grille.
Ce pain se conserve très bien quelques jours dans un torchon ou sac craft. Quand je fais ce style de pain, j'en congèle toujours une partie en tranches pour le garder bien frais plus longtemps. Toasté c'est aussi très bon. Il est peu sucré on peut donc le déguster nature ou tartiné de quelque chose!

lundi 22 août 2016

Filet de lieu, crème de cocos et cocos tomate & ciboulette

J'adore le poisson. Je le préfère à la viande. J'ai sans doute hérité ça de l'ancien métier de mon papa (marin pécheur). Du coup au restaurant, systématiquement je commence à lire la carte par les plats de poisson. Il y a juste la raie dont je ne suis pas fan (soucis de texture) et la lotte (mauvaise expérience de supermarché qui m'a rendu malade...).
 
Pendant notre escapade en Bretagne, je me suis donc fais plaisir en allant tous les 2 jours à la poissonnerie de la criée pour acheter du poisson archi frais! Thon, maquereaux... on a fait le plein de protéines iodées! De là bas j'ai aussi rapporté un magazine avec un best of de la cuisine bretonne avec notamment des très appétissantes recettes de poisson, comme celle-ci.

Pour 4 personnes : 4 filets de lieu, 500 g de cocos de Paimpol, 300 ml de crème, 20 g de beurre, 10 pétales de tomates confites, sel, poivre, bouquet garnit
 
  • Faire tremper dans de l'eau froide 2 h les haricots puis les porter à ébullition, les égoutter et les laisser refroidir. Les remettre dans la casserole avec de l'eau froide salée et un bouquet garnit et faire cuire 2 h à feu doux.
  • Faire chauffer la crème et la mixer avec 100 g de cocos égouttés jusqu'à obtenir une consistance lisse onctueuse. Si besoin passer au tamils. Saler et poivrer.
  • Couper en petits morceaux les tomates confites et ciseler la ciboulette.
  • Cuire les filets de lieu dans le beurre moussant et faire chauffer les cocos avec les tomates confites. Ajouter au dernier moment la ciboulette.
  • Servir les filets avec les cocos et arroser le tout de crème de cocos.
La recette originale compote une sauce un peu différente avec en plus des anchois (1/2L de crème, 100 g de coco, 10 anchois) mais je n'en suis pas fan alors j'ai zappé en assaisonnant un peu plus.

dimanche 21 août 2016

Nouilles de riz & gremolata tomate - basilic

La gremolata c'est un condiment qui vient assaisonner un plat (traditionnellement l'osso-buco en Italie) et qui apporte une touche rafraîchissante.
 
Je ne connaissais pas. Je l'ai découvert dans le Elle à Table n°107 avec la vraie recette mais aussi avec des variantes que j'ai assez vite adoptée! J'ai un peu modifiée la recette du livre pour l'adapter à notre tablée.
Pour 2 personnes : 100/150 g de nouilles de riz, 200 g de tomates cerises, 2 brins de thym, huile d'olive, 1/2 cc de sucre, poivre du moulin
Gremolata : 1/2 bouquet de basilic, 1/2 bouquet de persil, 3 tomates séchées, 1/2 gousse d'ail, 1 mini pincée de piment, 1/3 de zeste d'un citron
 
  • Faire revenir les tomates cerises saupoudrées de thym et de sucre dans l'huile d'olive, 8 min environ. Poivrer.
  • Faire cuire les pâtes dans de l'eau salée (4 min environ).
  • Pour la gremolata : mixer tous les ingrédients ensemble.
  • Égoutter les pâtes et les mélanger avec les tomates cerises et la gremolata. Servir aussitôt.
 
On peut préparer la gremolata en avance et la garder 2 jours environ au frigo. C'est aussi très bon sur un poisson ou une viande grillée. Je vous en présenterai bientôt une autre version avec de la fiiiiiiiigue ;-)

vendredi 19 août 2016

Granola confiture de figues & huile de pistache

Mon repas préféré c'est le petit déjeuner. Pour moi le petit déjeuner est sucré sauf quand on se fait un brunch. Comme pour les autres repas, j'aime varier ce que je mange: pain toasté avec de la confiture & thé, céréales ou granola avec du lait ou un yaourt, et à de rare occasion j'apprécie une bonne viennoiserie avec un thé!
 
Mon p'tit dej préféré c'est du granola maison avec un yaourt et de la compote ou morceaux de fruit. Sur la photo ci-dessous tout était maison : le granola, le yaourt et la compote de rhubarbe du jardin. Pour la recette du granola j'ai repris celle du livre Le camion à tartes Fabrique Kluger en utilisant de l'huile de pistache pour le parfumer un peu plus. Le top aurait été de mettre des pistache à la place des noix mais je n'en avais pas dans mes placards...

Pour environ 500g : 75g de miel, 35g d'huile de pistaches, 35g d'eau, 90g de confiture de figues, 250g de flocons d'avoine, 50g de noisettes concassées grossièrement (ou mieux encore des pistaches!), 25g de graine de lin, 50g de cranberries séchées et/ou morceaux de figues séchées
 
  • Dans une casserole, mélanger le miel, l'huile, l'eau et la confiture. Porter à ébullition sur feu moyen.
  • Dans un saladier mélanger les flocons d'avoine, les noisettes et les graines de lin. Verser dessus la préparation au miel et mélanger avec une grande cuillère jusqu'à ce que le liquide soit absorbé.
  • Répartir sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et cuire 30/40 min à 150°C (durée variable selon la quantité et les four) en remuant de temps en temps. Le granola doit être doré.
  • Ajouter les cranberries, bien mélanger et laisser refroidir puis conserver dans une boite métallique à l'abri de l'humidité.
 
Et vous c'est quoi votre p'tit dej préféré?

mardi 16 août 2016

Le gâteau montre - cuisson au bbq!

Numéro 1 a fêté ses 6 ans samedi. En cadeau il a eu une belle montre Flik Flak! On a fêté son anniversaire avec tout le reste de la famille hier, lundi 15 août. Pour le dessert j'avais donc choisi de lui faire un gâteau montre.
 
Comme nous devions aller à la mer dimanche, j'ai préparé ma crème pâtissière le matin avant de partir et j'avais prévu de cuire mon gâteau le soir à notre retour. Cela s'est passé comme prévu... non sans mal! Le dimanche soir donc, vers 18h30, j'enfourne ma génoise. Au bout de 5/10 min le four s'arrête... pour rendre l'âme! Ahhhhhhhhhh ma génoise à moitié cuite!!! Le lendemain, fête d'anniversaire à la maison, 12 personnes à table, la boulangerie en vacances et les magasins fermés car jour férié!!! J'ai tenté le tout pour le tout en sortant le bbq, j'ai posé mon moule sur la plaque à pain et le tout sur le bbq et j'ai laissé cuire... et ohhhhhhh miracle ma génoise était top (juste un peu trop cuite 2 mm au fond).
 
Sauvez!

Pour 8 personnes (moule  de 20 cm) :
Génoise : 4 œufs, 120 g de sucre, 125 g de farine, 1 cc de levure chimique, 1 pincée de sel
Crème pâtissière : 250 ml de lait, 10 g de beurre, 3 jaunes d'oeufs, 10 g de farine, 15 g de maïzena, 50 g de sucre, 1 gousse de vanille (ou 1/2 cc de vanille en poudre) + 1 petit bol de fruits rouges surgelés ou non
Décor : pâte d'amandes (500 g environ), stylo chocolat, 2 mikado
 
Crème pâtissière :
  • Faire chauffer le lait avec la vanille dans une casserole.
  • Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine et la maïzena puis le lait chaud. Bien mélanger puis remettre le tout dans la casserole sur feu doux. Mélanger continuellement jusqu'à épaississement.
  • Verser dans un saladier, filmer au contact puis laisser refroidir avant de garder au frais.
Génoise :
  • Préchauffer le four à 160°C.
  • Séparer les blancs des jaunes. Peser tout le reste des ingrédients. Mélanger ensemble la farine et la levure.
  • Battre les blancs en neige avec le sel. Quand il commence à prendre ajouter le sucre, puis les jaunes et finir avec la farine. Dès que la préparation est homogène arrêter de battre.
  • Beurrer et farine un moule à manqué de 20 cm de diamètre environ et y verser la pâte.
  • Enfourner 20 min environ (un peu plus pour une cuisson au bbq ^^). Laisser refroidir avant de démouler.
Montage :
  • Couper la génoise en 3 dans l'épaisseur.
  • Déposer un premier morceau sur un grand plat. Tartiner le dessus de crème pâtissière puis répartir des fruits rouges. Déposer par dessus un second disque de génoise et recommencer l'opération.
  • Finir en déposant sur le tout le dernier morceau de génoise.
  • Étaler la pâte d'amandes assez finement puis la déposer sur le gâteau. Bien lisser et découper le surplus.
  • Décorer le dessus du gâteau avec le style à chocolat. Découper 2 aiguilles de taille différente dans 2 mikado.
  • Garder au frais jusqu'à la dégustation!
 
On peut préparer le gâteau la veille en le gardant au frais. Si vous utilisez des fruits surgelées, pas besoin de les faire décongeler avant.

 
 
Je n'ai toujours pas de four, je vais devoir m'en passer pour quelques jours... Je vais donc tester la cuisson des quiches, tartes... au bbq, je vous en reparlerai!

samedi 13 août 2016

Brioches tomates séchées & comté façon flaounes

Vacances + à la maison + chaleur = boulange! Avec ces températures les pâtes à la levure lèvent facilement et rapidement. Je cherchais un "snack" pour le soir pour accompagner un gaspacho. Pour changer de la pizza je voulais une sorte de brioche salée. Je me suis alors rappeler une recette de Letitia mise de côté : les flaounes, des brioches chypriotes farcies au fromage. Je les ai juste farcies à ma façon.

Pour la pâte: 500 g de farine, 5 g de levure de boulanger déshydratée , 1 cc de sucre, 1 cs d’huile d’olive, 25 à 30 cl d’eau tiède, 1 cc de sel, graines de sésame
Pour la farce: 3 œufs, 190 g de comté, 6 tomates séchées, 1 cc de levure chimique, 1 cs rase de farine

  • Verser une partie de l’eau tiède dans un bol et y délayer la levure de boulanger déshydratée. Laisser reposer 10 minutes à température ambiante. 
  • Verser la farine dans le bol d’un robot pétrisseur et faire un puits au centre. Ajouter le sucre, l’huile d’olive, le sel, l’eau tiède et la levure délayée. Pétrir jusqu’à obtention d’une boule de pâte homogène. Huiler légèrement la surface de la pâte et couvrir le bol de film alimentaire. Laisser reposer 1 heure à l’abri des courants d’air.
  • Pendant ce temps, battre les oeufs dans un saladier. Ajouter le comté râpé puis la levure chimique et la farine. Incorporer les tomates séchées coupées en morceaux puis mélanger. Couvrir de film alimentaire et laisser reposer au frais.
  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Dégazer la pâte et la diviser en 8 morceaux égaux. Abaisser chaque pâton au rouleau à pâtisserie afin d’obtenir des disques de 15 cm de diamètre.
  • Poser la galette sur les graines de sésame et appuyer légèrement pour qu’elles adhèrent à la pâte. Déposer un peu de farce sur chaque galette.
  • Rabattre les bords vers le centre sans enfermer la farce complètement (en forme de carré ou de triangle). Pincer les bords. Disposer les brioches sur des plaques à pâtisserie en les espaçant et enfourner pour 25 min. Déguster tiède ou froid.

On peut les faire en avance et les déguster froides ou réchauffées quelques secondes au micro-ondes. Elles se congèlent aussi très bien!
Pour étaler la pâte j'ai suivi le conseil de Letitia : huiler le plan de travail plutôt que fariner, c'est top!

jeudi 11 août 2016

Nectarine, bresaola & comté!

Lors de notre escapade en Bretagne, j'ai acheté le dernier Elle à Table pour me faire un peu de lecture au soleil pendant les siestes de numéro bis (et même que j'ai pas tout lu car dans la maison de mes grands parents là-bas j'ai retrouvé des clubs des 5, toute la série... ;-)). J'y ai trouvé une recette de salade avec de la nectarine grillée, roquette &jambon de Parme. Je l'ai réadapté à ma façon : j'avais la flemme de faire griller la nectarine et pas de roquette... j'y ai aussi ajouté un peu de fromage !

Edit du 12/08 : en fait cette recette provient d'un mail pour la promo du Jambon de Parme! Je devais pas avoir les yeux en face des trous quand j'ai retranscrit la recette dans mon carnet de note!

Par personne : 1 nectarine, 1 poignée de salade (roquette, mâche ou autre!), une quinzaine de morceaux de bresaola, 1 noix, une dizaine de copeaux de comté (je les fais avec un économe)
Vinaigrette au citron : 1 cc de jus de citron, poivre, 1 cs d'huile d'olive
 
  • Laver la nectarine puis la couper en quartiers. Concasser grossièrement la noix.
  • Mettre la salade dans une assiette et répartir dessus de façon alterner : les quartiers de nectarine, les morceaux de bresaola et de comté. Finir avec les morceaux de noix.
  • Mélanger les ingrédients de la vinaigrette et en arroser la salade.
  • Déguster!
 
Simple, frais et léger! Parfait pour le soir. On peut aussi en faire une entrée pour 2 ou 3 personnes selon les appétits et le reste du menu ;-)

mardi 9 août 2016

Aubergines aillées au four - Vitalfood

Me revoilà après quelques jours passés en Bretagne à me ressourcer! J'ai fait le plein d'air breton et d'iode, je suis reboostée! Je n'ai pas beaucoup cuisiné, on a profité du poisson ultra frais le midi et des salades le soir mais également des crêpes, kouign et gâteau breton! Maintenant place aux légumes ;-)
 
Cette recette originales et super sympa provient du vitalfood n°7. Simple à réaliser, je l'ai mangé juste comme ça mais elle peut aussi accompagner une viande grillée.

Pour 4 personnes (accompagnement) : 2 grosses aubergines, 40 g de raisins secs, 2 cs de parmesan (ici comté), 1 botte de coriandre (ici persil), 2 petites gousses d'ail, 4 cs d'huile d'olive, sel, poivre
  • Préchauffer le four à 180°C en position grill.
  • Couper les aubergines en 2 dans la longueur et quadriller la chair avec un couteau.
  • Dans un bol mélanger l'ail épluché et pressé avec l'huile d'olive. En arroser les aubergines à l'aide d'un pinceau.
  • Déposer les aubergines coté peau dans un plat à four huilé et laisser cuire 45 min en surveillant.
  • Après cuisson, laisser tiédir et répartir la coriandre ciselée, le parmesan et les raisins secs sur les aubergines.
  • Saler et poivrer et servir!
J'ai testé réchauffé au micro-onde quelques secondes pour faire fondre le fromage, c'est également très bon.