mardi 12 août 2014

Pause pour cause de vacances

Enfinnnnnnnnnnn... c'est enfin les vacances! A notre tour de débrancher le réveil, de traîner le matin et le soir, de prendre l'apéro sans raison et de profiter!! Cette année, moi & ma p'tite famille on traverse la France! Quelques jours chez des amis puis une semaine dans un petit gîte pour faire des tas de balades et on finira quelques jours dans la famille avant de retraverser la France dans l'autre sens!

Une petite escapade de 15j pour se vider l'esprit & se ressourcer. Ce blog sera donc également en vacances, vous pourrez cependant me suivre sur Facebook (Dey Cuisine) ou Instagram (deycuisine).

Quelques indices pour vous donner ma destination ...


dimanche 10 août 2014

Pain T80

Mini n'amoureux a passé une semaine chez mamie & papi. Pendant cette semaine ils ont visité plusieurs endroits notamment un moulin dont ils m'ont rapporté 1kg de farine T80. Mini n'amoureux était tout fier alors tous les 2 on a fait du pain maison à partir de cette farine!

Pour la recette j'ai suivi celle d'Eric Kayser dans son livre Le Larousse du pain.

Pour 2 pains de 460g environ : 500g de farine de blé T80, 310g d'eau à 20°C, 25g de levain déshydraté, 1g de levure fraîche, 10g de sel

  • Au robot: mettre dans la cuve : la farine, l'eau, le levain, la levure et le sel. Pétrir 4min à vitesse lente puis 7min à vitesse rapide. La pâte doit être souple et lisse.
  • Former une boule et recouvrir d'un linge humide. Laisser pousser 2h. Au bout des 2h la pâte doit avoir augmenter de volume.
  • Reformer une boule et laisser reposer 30min sous un linge.
  • Fariner un plan de travail. Diviser la pâte en 2 pâtons de poids égal. Les faire tourner entre les mains en serrant la pâte vers le bas. Laisser reposer 30 min.
  • Reprendre les pâtons et les faire tourner entre les mains pour leur donner plus de force. Les placer sur une feuille de papier sulfurisé, soudure en dessous. Couvrir d'un linge humide et laisser pousser 1h30.
  • Préchauffer le four à  230°C après avoir placée une plaque en bas du four. Placer les pâtons avec la feuille de papier sulfurisé sur la plaque du four. Fariner légèrement les pâtons et les lamer en pithiviers ou en croix.
  • Juste avant d'enfourner, verser 5cl d'eau sur la plaque chaude. Laisser cuire 15 min puis baisser le four à 200°C et poursuivre la cuisson 30 min.
  • Laisser refroidir sur une grille.


Ce pain se conserve très bien. La mie ressemble un peu à celle du pain complet.

Comme je voulais ce pain pour un midi je l'ai préparé la veille en faisant la première pousse de 2h au frigo une nuit. Le lendemain je l'ai sorti du frigo et j'ai suivi le processus comme indiqué ci-dessus.

vendredi 8 août 2014

Défi My/Dey : Tarte tropizienne (+ spécialité régionale #2)

Une pierre deux coup avec cette recette! Elle répond au dernier défi lancé par My mais elle complète aussi ma liste des spécialités régionales.

Petite histoire sur la tarte tropézienne :

Débarqué en Provence au début des années 1950, Alexandre Micka, pâtissier d'origine polonaise, décida d'ouvrir une boulangerie pâtisserie à Saint-Tropez. Il a ramené de Pologne la recette d'un gâteau brioché à la crème de sa grand-mère qu'il vend dans sa pâtisserie. En 1955, le film de Roger Vadim, Et Dieu... créa la femme est tourné à Saint-Tropez. Alexandre Micka fut chargé de réaliser les repas pour toute l'équipe. Il présente sa tarte. Brigitte Bardot lui suggère de la nommer Tarte de Saint-Tropez. Le pâtissier, lui, opta pour Tarte Tropézienne. Dans la foulée, il déposa la marque et le brevet de fabrication.
La tarte tropézienne est un gâteau monté à partir d'une brioche au sucre parfumée à l'eau de fleur d'oranger fendue en deux et garnie d'un mélange de deux crèmes (crème au beurre et crème pâtissière). La recette est déposée et secrète. 

La recette est secrète... j'ai donc regardé ce qu'il se faisait sur le net et j'ai fait un mix de plusieurs recettes. Je suis partie d'une recette de brioche d'Eric Kayser issue de son livre Le Larousse du pain. Pour la crème j'ai réalisé celle du magazine Fou de Pâtisserie sortit en juillet. J'ai fait l'impasse sur la fleur d'oranger car je n'aime pas ça mais vous pouvez en ajouter un peu dans la brioche et/ou dans la crème. Certain badigeonne la brioche d'un sirop à la fleur d'oranger... mais apparemment ça détrempe trop la brioche et liquéfie la crème... A vous de voir!


Brioche d'Eric Kayser :  pour 4 pièces de 300g ou 12 "petites"
500g de farine T65, 75g de levain liquide (20g de levain déshydraté +50g de lait), 20g de levure de boulanger fraîche, 10g de sel, 80g de sucre, 6 oeufs, 250g de beurre mou, 1 gousse de vanille, sucre en grain

  • Dans la cuve du robot, verser la farine, le levain, la levure, le sel, le sucre et les œufs. Battre 5 min à vitesse lente puis 10 min à vitesse rapide. Environ 4 min avant la fin ajouter le beurre puis la vanille.
  • Former une boule et recouvrir d'un linge humide. Laisser pousser 2h, la pâte doit prendre du volume. Mettre ensuite 1h au frigo, cela va permettre de la raffermir pour la travailler plus facilement.
  • Fariner un plan de travail. Diviser la pâte en 4 ou 12 pâtons de poids égal. Former des boules sans trop travailler la pâte. Laisser reposer 30 min.
  • Fariner des moules. Reprendre les pâtons et les faire tourner entre vos mains tout en serrant la pâte vers le bas pour obtenir des boules bien rondes. Les placer dans les moules. Laisser pousser 1h30.
  • Préchauffer le four à 170°C. Dorer les brioches (à l'oeuf ou lait sucré), les entailler en crois à l'aide de ciseaux (sauf pour les tropeziennes). Parsemer de sucre en grains. Juste avant d'enfourner verser un peu d'eau dans la lèche frite. 
  • Faire cuire 25 min environ. A la sortie du four, démouler les brioches et les laisser refroidir sur une grille.
Pour faire une tarte tropézienne il faut une brioche pas trop épaisse. Elle ne doit donc pas trop monter lors de la pousse, il faut alors ne pas l'étaler épaisse. Mes petites tropéziennes l'étaient un peu trop.


Pour 6/8 personnes : 1 brioche de 300g
Crème pâtissière : 340g de lait, 1g de gousse de vanille, 60g de jaunes d’œufs (environ 3 pièces), 60 g de sucre, 30 g de poudre à crème (ou maïzena), 35g de beurre
Crème vanille : 500g de crème pâtissière, 100g de crème chantilly

Crème pâtissière :
  • Fendre la gousse de vanille et récupérer les graines.
  • Faire bouillir le lait et les graines et la gousse vide de vanille. 
  • Battre les jaunes d’œufs et le sucre puis ajouter la poudre à crème. Retirer la gousse de vanille vide du lait et verser une partie sur le mélange précédent. Mélanger bien et verser le tout dans la casserole.
  • Faire bouillir la préparation pendant 3min, puis retirer du feu et incorporer le beurre en mélangeant jusqu’à complète dissolution. Débarrasser et laisser refroidir.
Crème vanille :
  • Détendre la crème pâtissière. Battre la crème en chantilly et l'incorporer à la crème pâtissière.
  •  Réserver au frais jusqu’au montage de la tropézienne.
Montage :
  • Couper la ou les brioches en deux épaisseurs égales.
  • A l’aide d’une poche, dresser sur la surface du dessous de belles boules de crème vanille. Déposer délicatement le dessus de la brioche imbibé. 
  • Réserver au frais. 

Lors de la dégustation ma crème s'était un peu échappée... Le transport et la chaleur n'avaient pas aidé à une bonne tenue mais je pense aussi que mon dessus de brioche était "trop lourd". La prochaine fois, je ferais une brioche plus fine. En tout cas la crème était délicieuse et la brioche bien moelleuse, en plus celle-ci se conserve très bien.

Petite précision : prévoir un repas léger car ces "petites" tropéziennes ne sont pas si petites que ça...


My, pour poursuivre mon "initiation aux fromages", je te propose un repas spécial fromage! On dit que fromage, pain et vin rouge font bon ménage... je ne bois pas de vin alors je te lance le défi de me faire un pain au vin rouge (ou pain vigneron) afin de déguster quelques nouveautés qu'on ira chercher au marché ;-)

mardi 5 août 2014

Galette figue & chèvre

Après la rhubarbe il y a un autre fruit que j'attends avec enthousiasme l'été c'est la figue! L'hiver j'en mange très régulièrement sèche mais l'été je me régale de la figue fraîche. La saison est courte alors il faut en profiter un max! J'ai donc fait l'acquisition d'une caissette de 2 kilos. Une partie a été transformé en confiture, quelques unes dans une salade avec du jambon cru, d'autre sur une tartine avec du chèvre.... et j'en ai également glissé dans une galette (ou crêpe de sarrasin ou galette de blé noir) avec du chèvre et un peu de miel... délicieux!


Pour 1 personne : 1 galette, 2 figues fraîches, 30g de bûche de chèvre, 1cc de miel, 1 noix de beurre (salé!)

  • Couper une tranche dans le morceau de bûche de chèvre et couper le reste en petit dés. Laver et couper les figues en fines tranches.
  • Faire fondre le beurre dans une crêpière, y déposer la galette. Répartir au centre la moitié des tranches de figue puis les morceaux de chèvre en plaçant la rondelle entière bien au centre. Mettre par dessus le reste de lamelles de figue sans couvrir la rondelle de chèvre centrale. 
  • Refermer la galette en 4 en laissant apparaître la rondelle de chèvre, arroser de miel et laisser cuire 1 à 2 min le temps que le fromage fonde.
  • Servir aussitôt avec de la salade verte.

J'adore le duo chèvre/figue, avec le miel c'est un plus et le tout dans une galette c'est top! On peut aussi faire une version jambon cru/figue.


D'autres recettes à la figue :
- Entrée d'automne : sablé parmesan, fromage frais noix & ciboulette & figue rôtie
- Taboulé poulet & figue aux herbes fraîches
- Canard, sauce soja & figues rôties
- Scones brebis & figues confites au miel
- Lieu noir en croûte de figue
- Tarte aux figues

samedi 2 août 2014

Tarte tomate & thon

J'adore les tomates! Crue, cuite, en salade, en soupe, farcie... bref j'aime la tomate sous toutes ces formes. Alors l'été je me régale de tomates riches en goût et cette année elles proviennent directement du jardin ;-) Pour changer de la salade de tomates & thon, voici une tarte toute simple et très rapide qui fera un parfait dîner! 

Pour 2/3 personne (moule rectangulaire comme ici ): 1 pâte feuilletée, 4/5 tomates, 1 petite boite de thon, 1cs de moutarde, sel, poivre, herbes de provence

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Étaler la pâte dans votre moule, la piquer et réserver au frais.
  • Émietter le thon. Couper les tomates en 4, enlever les pépins et recouper les quartiers en 2 ou 3 quartiers plus fins.
  • Étaler la moutarde sur le fond de tarte puis le thon émietté, finir par les quartiers de tomate. Saler et poivrer puis saupoudrer d'herbes de provences.
  • Enfourner 25 min à 180°C.

On l'a dégusté à 2 en plat le soir avec de la salade verte. Je préfère couper mes tomates ainsi car elles ne rendent pas d'eau et du coup la pâte reste croustillantes. On peut alterner les variétés de tomates pour faire joli!

vendredi 1 août 2014

Cake salé comme une galette bretonne

Voici un cake que j'ai réalisé pour un apéro entre amis. L'ajout de la farine de sarrasin parfume bien le cake, on y retrouve le goût des galettes bretonnes! C'est sympa, bon et ça change.

Pour un petit cake ou 6/8 mini cake : 80g de farine de sarrasin, 40g de farine, 2 oeufs, 80g de gruyère râpé, 7cl de lait, 7cl d'huile d'olive, 1/2 sachet de levure, sel, poivre, 100g de lardons de bacon, 1 petit oignon

  • Préchauffer le four à 170°C. Beurrer et fariner le (les) moule(s) si pas en silicone.
  • Peler et émincer l'oignon.
  • Dans un saladier battre les œufs avec l'huile et le lait. Ajouter les farines, la levure, le fromage râpé, sel et poivre. Incorporer le bacon et l'oignon.
  • Verser la préparation dans les moule et enfourner environ 35/40 min (20 min pour des petits) en surveillant la cuisson. Adapter la cuisson en fonction de la taille de vos moules et de votre four.
  • Laisser refroidir avant de démouler.

Pour l'apéritif, découper le cake en cubes. Pour une assiette froide le soir ou pour un pique nique le découper en tranches.

mardi 29 juillet 2014

Glace vanille aux Smarties

C'est la saison des glaces alors aucune raison de ne pas en profiter! Les glaces c'est bon mais les glaces maisons c'est encore meilleur! La recette de base est une crème anglaise à la vanille à laquelle on ajoute de la crème liquide pour onctueusement et des Smarties pour la gourmandise. Une glace 100% enfantine pour petits & grands enfants ;-)

Pour 1 bac : 1 gousse de vanille, 200ml de lait, 80g de sucre en poudre, 1 pincée de sel, 3 jaunes d’œufs, 300ml de crème liquide entière, environ 150g de Smarties 

  • Fendre la gousse de vanille en deux et récupérer les graines avec la pointe d'un couteau. Verser le lait, le sel, les graines et la gousse de vanille "vide" dans une casserole. Porter le tout à ébullition. Retirer aussitôt la casserole du feu, couvrir et laisser infuser pendant 30min. 
  • Dans un saladier, battre le sucre avec les jaunes d’œufs. Réchauffer le lait vanillé et le verser lentement sur le mélange sucre/jaunes d'oeuf en fouettant sans cesse. Verser toute la préparation dans la casserole et faire chauffer sur feu doux, sans cesser de fouetter jusqu'à ce qu'elle épaississe. 
  • Laisser refroidir un peu et ajouter la crème liquide froide. Si besoin donner un petit coup de mixeur pour bien homogénéiser.
  • Couvrir d'un film alimentaire et mettre au frigo une nuit. 
  • Verser la préparation dans la machine à glace et turbiner 20 min environ. En fin de programme, ajouter les Smarties. 
  • Verser dans un bac et mettre au congélateur jusqu’au service. 

Je prépare toujours mes glaces la veille du turbinage afin qu'elles soient bien froide, ça aide à la prise. L'ajout de crème liquide entière permet de donner à la glace une texture onctueuse et crémeuse, cependant elle sera plus riche.

On peut remplacer les Smarties par des M&Ms...

samedi 26 juillet 2014

Boulettes Hawksmoor

Il n'y a pas d'âge, ni de saison pour manger des boulettes! Il y a déjà un certain nombre de recettes sur le blog (, , ici encore et ). En voici une autre, issu du livre Les recettes du camion a boulettes. THE livre des boulettes;-)

Pour 25 boulettes : 1 gros œuf, 500g de porc, 500g de boeuf, 1 gousse d'ail écrasé, 50ml de vin blanc, 50g de silton râpé (j'ai mis du gruyère), 50g de farine pour saupoudrer, huile d'olive, sel et poivre

Sauce : 2cs d'huile d'olive, 1 petit oignon, 5 gousses d'ail écrasées, 1/2 piment coupé, 1 carotte, 1L de bouillon (volaille, boeuf et/ou légumes), 500g de tomates en conserves (j'ai utilisé des tomates pelées entières au basilic entière).

  • Passer les viandes au hachoir (ou demander à votre boucher).
  • Battre l'oeuf dans un saladier, y ajouter la viande, l'ail, le fromage, le vin blanc, sel et poivre. Former 25 boulettes et les saupoudrer de farine.
  • Faire frire les boulettes dans une grande poêle avec de l'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles soient dorées (environ 15 min). Si besoin faire en plusieurs fois pour pas qu'elles se collent entre elles. Enlever les boulettes et les déposer dans une cocotte.
  • Dans la même poêle faire revenir dans l'huile d'olive l'oignon, l'ail, le piment et la carotte finement râpée. Verser ce mélange dans la cocotte. Ajouter le bouillon et les tomates en conserve. Saler et poivrer. Porter à frémissement à feu doux et faire cuire 1h au four à 150°C (ou sur le feu en cocotte à feu doux).
  • Enlever les boulettes de la cocotte, mixer la sauce et remettre les boulettes.
  • Servit avec l'accompagnement de votre choix : polenta, riz, pâtes...

Cela fait beaucoup pour vous? Aucun soucis,ces boulettes se congèlent très bien avec ou sans sauce. Vous pouvez utilisez de la viande de boeuf déjà hachée ou des steaks hachées que vous émietterez.



 


Voici les tomates pelées utilisées.Je les avais reçu avec la pâte de pistache et les pâtes.

Produit offert.